Icademie background
  • Publié le 02/03/2018 - 00h10
    par Marianne MORICE

    INFORMATIONS PRATIQUES

    La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

    La VAE, une forme de reconnaissance du travail : des enjeux aux modalités, Icademie vous explique tout.

    Des collaborateurs impliqués et motivés grâce à la VAE collective

    Le système de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est un droit individuel qui existe depuis 2002 et qui permet d’obtenir une certification grâce à l’expérience professionnelle ou personnelle que l’on a acquise au fil du temps. Elle correspond ainsi à un moyen de faire reconnaître ses compétences, et donc d’évoluer professionnellement (changement d’emploi, inscription à un concours ou une formation de niveau supérieur, promotion…). 

    « Cette certification, qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle,
    doit être inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).
     »
    vae.gouv.fr

    Astuce : Pour reconnaître facilement les formations dont la certification est inscrite au RNCP sur notre site web, rien de plus simple : nous avons ajouté l’encart ci-dessous sur toutes les pages des parcours concernés pour vous aider à vous repérer.

     Titre RNCP, reconnu par l'État

    * Pour en savoir plus sur le RNCP, cliquez ici.

    Validation des acquis : ce qui a changé en 2017

    Depuis le décret de réforme de la validation des acquis de l’expérience, paru au Journal Officiel le 04/07/17 et entré en vigueur depuis le 01/10/17, le système de VAE s’est assoupli sur plusieurs points.

    Qui est concerné ?

    Toute personne qui justifie d’au moins 1 an d’expérience professionnelle dans le domaine de la certification visée peut prétendre à la VAE.

    Pour justifier de votre expérience, la liste d’activités éligibles a été élargie. Ainsi, est maintenant considérée comme expérience professionnelle toute activité :

    • professionnelle (salariée ou non)
    • bénévole ou volontaire
    • réalisée en formation initiale ou en formation continue (période de formation, mise en situation en milieu professionnel, stage pratique, préparation opérationnelle à l’emploi (POE), ou encore période de formation pratique de contrat d’apprentissage, de professionnalisation ou de contrat unique d’insertion).

    Les sportifs de haut niveau, responsables syndicaux et élus locaux peuvent également bénéficier de cette validation des acquis.

    Combien de temps est valable la certification obtenue ?

    Que vous procédiez à une validation totale ou une validation partielle de votre certification, celle-ci est désormais acquise à vie (et non plus pour une durée de 5 ans).

    LA VAE individuelle

    Elle s’adresse aux particuliers : vous êtes salarié(e) ou demandeur(se) d’emploi ? Vous avez de l’expérience mais pas le diplôme pour en attester, et vous aimeriez y remédier ? La VAE individuelle est une réelle opportunité faite pour vous.

    Retrouvez toutes les raisons de faire une VAE avec l’émission 9H50 le matin de France 3 Nouvelle-Aquitaine du 7 février 2018 :

    Attention à ne pas confondre formation et VAE : la validation des acquis repose sur le principe que vous avez déjà toutes les compétences et connaissances requises pour obtenir le diplôme visé. C’est ce qu’il vous faudra démontrer à un jury afin qu’il valide votre expérience suite à la présentation orale de votre dossier.

    Dois-je prévenir mon employeur ?

    Rien ne vous y oblige : vous pouvez tout à fait vous engager dans cette démarche à titre personnel, et donc sans nécessairement en informer votre employeur. Dans ce cas, vous réalisez votre VAE en dehors de votre temps de travail.

    Gardez en tête qu’une validation des acquis de l’expérience demande un investissement personnel important : assurez-vous d’avoir suffisamment de temps et d’énergie avant de vous engager dans une telle démarche.

    Quelles solutions existent pour financer ma VAE ?

    Étant incluse dans les dispositifs de la formation tout au long de la vie, elle peut être prise en charge financièrement par l’un des acteurs de la formation professionnelle continue : l’État, les régions, les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA) ou Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation (FONGECIF)… Tout dépend de votre profil :

    •  Vous êtes salarié(e), que ce soit du secteur public ou privé :
      - vous disposez d’un Compte Personnel de Formation (CPF). Vous n’avez pas activé le vôtre et souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici pour lire notre information pratique sur le sujet.
      - vous pouvez demander un congé VAE.
    • Vous êtes salarié(e) du secteur privé (CDD, CDI ou intérimaire), vous pouvez :
      - demander à votre entreprise si elle accepterait de prendre en charge votre démarche de VAE dans le cadre du plan de formation qu’elle a défini pour l’année en cours.
      - vous adresser à Pôle Emploi, la Maison de l’Emploi, la Mission Locale… pour certains contrats de travail (CIE, CIRMA, CAE, CA…).
    • Vous êtes salarié(e) du secteur public (établissements publics d’État, régionaux, départementaux et municipaux), vous pouvez financer votre VAE dans le cadre du plan de formation.
    • Vous êtes demandeur(se) d’emploi : renseignez-vous auprès de Pôle Emploi.
    • Vous êtes commerçant, travailleur indépendant, exploitant agricole ou de la pêche et des cultures maritimes, artisan, aide familiale ou vous exercez une profession libérale : vous pouvez être pris en charge par votre Fonds d’Assurance Formation (FAF), si vous êtes à jour de vos cotisations.

    Contactez nos conseillers pour vous aider à trouver le bon financement !

    Comment se déroule la VAE ?

    Pour réussir dans votre démarche, vous devez suivre plusieurs étapes :

    1. Vous devez commencer par choisir la bonne certification, et ainsi définir votre projet. Une mauvaise orientation est malheureusement souvent synonyme d’échec ou d’abandon. Chez Icademie, nous offrons un large catalogue de formations inscrites au RNCP, et nos conseillers en formation sont à votre écoute pour vous répondre à vos besoins et définir votre projet.

    2. Contactez ensuite l’organisme certificateur de la certification choisie, c’est-à-dire l’organisme responsable de celle-ci, afin de vous renseigner sur la durée, les tarifs et le dispositif de validation mis en place. Sachez que nous sommes certificateurs de certains de nos titres, ce qui pourrait vous faire gagner du temps dans votre démarche.

    3. Cet organisme doit ensuite examiner votre candidature (un dossier composé d’un formulaire de candidature dûment rempli, un descriptif de vos expériences, les justificatifs de ces dernières et une attestation sur l’honneur que ce dossier est la seule demande de VAE déposée cette année pour cette certification) et la valider afin de juger de votre recevabilité.

    4. Après réception de l’avis de recevabilité, vous devez préparer votre dossier de validation que vous présenterez à un jury durant un entretien. Notre équipe pédagogique a pour rôle de vous aider et vous conseiller dans la constitution et la correction de ce dossier, afin de vous préparer au mieux à l'évaluation finale.

    5. C’est la soutenance orale face à un jury, que vous devez convaincre.

    Facilitez votre démarche, rapprochez-vous de nos conseillers.

    La VAE collective

    La  Validation des Acquis de l'Expérience collective s’adresse aux sociétés dont la stratégie d’entreprise est centrée sur son capital humain. Dans le cadre du plan de formation, vous pouvez ainsi proposer d’accorder une partie du budget à cette démarche, ce qui peut être le premier pas vers des formations complémentaires répondant aux besoins ultérieurs de votre entreprise.

    En quoi cela consiste ?

    Il s'agit de proposer à certains de vos collaborateurs de se lancer à plusieurs dans l’aventure de la VAE, sur la même certification ou non, afin d’obtenir une reconnaissance de leurs compétences s’ils n’ont pas de diplôme pour en attester.

    Véritable opportunité pour eux, ils se sentent valorisés par cette proposition. Pour vous, c’est un moyen de créer une réelle dynamique de groupe au sein de vos équipes et d’augmenter ainsi leur implication, et par ce biais leur performance. Cerise sur le gâteau ? Motivés par cette expérience de groupe, les candidats à la VAE collective observent un meilleur taux de réussite qu’en réalisant une VAE individuelle traditionnelle !

    Quel est mon rôle au sein du service RH ?

    Votre rôle, en tant que responsable ou représentant des Ressources Humaines de votre entreprise, est de mettre vos collaborateurs sur les rails de la certification et de les accompagner dans cette démarche. Leur participation doit être volontaire puisqu’elle demande beaucoup de travail personnel pour aller jusqu’à la soutenance.

    Quelles sont les étapes de la mise en œuvre de cette démarche ?

    Pour vous aider à mettre en place une VAE collective au sein de votre société, nous vous avons synthétisé en 5 étapes la démarche à suivre :

    1. Définissez clairement vos objectifs, notamment en fonction des projets de votre entreprise.

    2. Informez vos salariés de ce projet afin d’obtenir leur adhésion et d’identifier qui, parmi vos collaborateurs, serait intéressé par la démarche. Notre conseil? Organisez des réunions d’information où vous expliquerez ce qu’est la VAE collective, en insistant sur le fait que c’est une opportunité pour eux d’être accompagnés par leur entreprise jusqu’à la validation de leurs compétences. Vous pourrez également en profiter pour y présenter des témoignages que vous aurez préalablement recherchés, et pourrez proposer des entretiens individuels aux personnes intéressées pour tout complément d’information ; ce qui nous amène au point suivant :

    3. Une fois que vous avez clairement identifié les salariés intéressés par ce projet, il vous faut identifier, pour chacun d’entre eux, les compétences, savoirs et aptitudes qu’ils ont afin de choisir la certification la plus adaptée à leurs besoins. Proposant un large catalogue de formations inscrites au RNCP, n’hésitez pas à vous rapprocher de nous pour vous accompagner dans votre choix.

    4. L’étape suivante est de prévoir les modalités d’accompagnement: prenez garde notamment aux plannings, et à vérifier la présence des salariés concernés par la démarche durant les groupes de travail. Pensez-y : avec plus de 10 ans d’expertise dans le domaine de la formation à distance, nous avons optimisé l’accompagnement chez Icademie, à la fois pour vous aider, vous, à planifier la mise en œuvre de la démarche, à en évaluer les coûts et à rechercher les financements, mais aussi pour vos employés dans le cadre d’un suivi individuel et collectif tout au long de leur VAE.

    5. Enfin, à l’issue du dossier de validation de chacun des participants au projet, il ne vous restera plus qu’à assurer un suivi post-VAE dans le but d’évaluer les résultats obtenus suite à cette démarche.

    Plus d'informations sur notre offre de formation ?


Abonnez vous à la newsletter du blog

Chaque mois, recevez 1 newsletter avec nos meilleurs articles

Cette adresse électronique est déjà enregistrée

Merci, votre adresse électronique a bien été enregistrée.