Icademie background

En recherche d'emploi ? Mobilisez les aides à la formation !

Nos conseillers en formation vous accompagnent dans cette démarche.

Vous trouverez, ci-dessous, les principales sources de financements adaptées aux demandeurs d'emploi, ces dernières n’étant pas exhaustives, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre référent Pôle Emploi.

En tout cas, cette période d’«inactivité salariale», peut être l’opportunité de se former et de valoriser son profil professionnel en acquérant de nouvelles compétences ou en les réactualisant. Cette action sera d’autant plus appréciée d’un futur employeur, qu’elle viendra confirmer votre motivation professionnelle. La formation à distance, de par sa flexibilité,  ne sera pas un facteur bloquant si vous retrouvez un poste, car vous pourrez alors adapter votre temps de formation en l’étalant dans la durée.

 

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est une alternance entre période de formation et période en entreprise sous statut salarié.
Le coût pédagogique de la formation est pris en charge par l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteurs Agréés) de l’entreprise. 
La rémunération est égale au minimum au SMIC conventionnel.
L’employeur bénéficie d’aides : exonération de charges patronales, aide(s) à l’embauche, aide au tutorat. Ces aides évoluent aussi en fonction des priorités « emploi » gouvernementales. Ce qui reste stable, c’est que le contrat de professionnalisation apporte expérience professionnelle et formation diplômante ; soit un double atout sur le marché du travail.

 

CIF CDD

Les règles du CIF ont été adaptées afin de permettre aux salariés en contrat à durée déterminée de pouvoir en bénéficier. En principe, le CIF se déroule en dehors de la période d'exécution du CDD. L'action de formation doit débuter au plus tard 12 mois après le terme du contrat. Les bénéficiaires doivent cependant justifier d'une activité salariée de 24 mois minimum*, consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années.

* Dont 120 jours minimum en CDD consécutifs ou non dans les 12 derniers mois.
* Sont exclus les contrats suivants : de professionnalisation, d'apprentissage, d'avenir, d'accompagnement dans l'emploi, CUI-CAE. Les contrats conclus avec des jeunes en cursus scolaire ou universitaire. Les CDD qui se prolongent par un CDI, dans la même entreprise.

Les dépenses liées à la réalisation du CIF sont prises en charge par un OPACIF (Fongecif principalement) si le demandeur remplit les conditions d'ouverture de droit au CIF. Le montant de la rémunération de la personne en CIF-CDD dépend à la fois de son salaire moyen perçu au cours des quatre derniers mois sous CDD ainsi que de la durée de sa formation CIF-CDD. 

 

CIF CDD jeunes

Le CIF-CDD jeunes s'adresse à toute personne de moins de 26 ans pouvant justifier de 12 mois d'activité salariée, consécutifs ou non, dans le secteur privé durant les 5 dernières années. Dont une activité salariée de 120 jours de CDD (prise en compte possible des contrats d’apprentissage et de professionnalisation) consécutifs ou non dans les 12 derniers mois. 

En bref, vous avez bénéficié d’un contrat de professionnalisation de 12 mois, vous pouvez solliciter un CIF-CDD.

 

ARE Formation (Allocation d'aide au retour à l'emploi formation),
AISF (Attestation d'inscription à un stage de formation)

En tant que demandeur d'emploi, vous pouvez intégrer une formation tout en maintenant vos indemnisations. Enregistré comme stagiaire de la formation professionnelle, votre interlocuteur privilégié reste Pôle Emploi et l’entreprise qui vous accueille en stage peut vous verser des défraiements.

 

CSP (Contrat de sécurisation professionelle)

Suite à un licenciement économique, ce statut vous permet de bénéficier d’un financement pour votre projet de formation, financement qui sera assuré par l’OPCA de votre ancien employeur, même si l’entreprise n’existe plus. Les moyens accordés peuvent permettre de financer une grande partie voire l’intégralité de votre formation, l'avantage étant que vous maintenez vos indemnisations pendant la durée de la formation.

 

AFPR (Action de formation préalable au recrutement),
POE (Préparation opérationnelle à l'emploi)

Ces parcours préalables au recrutement vous offrent la possibilité de bénéficier d’une formation à la prise de poste. Ils sont liés à une promesse d’embauche de la part de l'entreprise qui vous intègre. Cela peut représenter un argument pour convaincre une entreprise de vous tester, dans un cadre contractuel très souple et avec des avantages financiers importants pour l’entreprise. D’une durée maximale de 3 mois. Pour le demandeur d’emploi, ses droits sont conservés pendant la durée de la formation et c’est un moyen de renforcer ses compétences tout en ayant l’opportunité de décrocher un contrat de travail à la suite. 

 

AIF (Aide individuelle à la formation)

Une aide au financement de la formation peut être accordée par Pôle emploi. Elle concerne :
• Les demandeurs d’emploi en suivi à Pôle emploi, ou en accompagnement CRP/CTP ou CSP ;
• Les demandeurs d'emploi dont la démarche de formation est cohérente avec un objectif réaliste de reprise d'emploi ou d'activité.

 

Régions et départements

Enfin, vous pouvez aussi solliciter votre Conseil Général ou Régional. Certains mobilisent des aides, notamment en direction des jeunes de moins de 25 ans, ou bien pour des personnes dans le cadre de reconversion, voire pour des projets d’études/stages à l’étranger.