HTML5 vs Flash, quel avenir dans la formation à distance ? | actualite e-learning

Le HTML5 est considéré comme le langage informatique d’avenir pour Internet, succédant logiquement à la version 4. Alors que le W3C (organisme international de standardisation des normes relatives au web) n’a pas encore statué sur les règles qui définiront ce nouveau standard, de nombreuses entreprises se sont déjà lancées dans l’aventure HTML5. En formation à distance, la production de contenus de formation est également concernée par cette évolution, à laquelle les logiciels e-learning doivent s’adapter.

html5 vs flashHTML5, de quoi s’agit-il ?
Le HTML (HyperText Markup Language) est l’un des langages de données fondamentaux pour représenter des pages web à l’aide de balises. Consultables en ligne, les documents HTML sont accessibles par le biais des navigateurs web (Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome, Safari, etc.)
L’évolution du langage HTML s’apprête à connaître son 5e grand changement avec le HTML5, qui vise à préserver une compatibilité maximum des sites web sur l’ensemble des terminaux informatiques du marché (ordinateurs, smartphones et tablettes tactiles). Le World Wide Web Consortium (W3C) prépare actuellement ses recommandations concernant ce standard et ne prévoit de rendre sa copie qu’en 2014.

Le HTML5 dans une phase de transition
Malgré l’engouement général pour cette technologie, le HTML5 demeure en situation de phase transitoire, ce qui ne semble pas décourager les entreprises pour autant. Beaucoup d’entre elles se lancent peu à peu dans le HTML5, notamment dans le secteur de la formation à distance, où l’on réserve cette technologie pour la production de contenus de formation sur mobile : on parle alors de « m-learning » ou « mobile learning ».
Actuellement, la plupart des logiciels e-learning exploitent le Flash, dédié aux terminaux PC/MAC, pour la création et la diffusion de contenus de formation interactifs et animés. Les éditeurs de logiciels e-learning adaptent progressivement leur offre face à la montée du mobile learning. Les contenus de formation pour la formation à distance doivent désormais offrir une compatibilité optimum sur l’ensemble des navigateurs web et des supports informatiques. Un bémol considérable, le HTML5 est un standard dont les contours n’ont pas encore été dessinés. Cela pose donc pour le moment un gros problème d’homogénéité et d’interprétation des balises, laquelle varie suivant le navigateur utilisé.

par Rédaction ILT, le 21/06/2012

> l’article intégral in Innovative Learning Technologies

À propos de Xavier INGHILTERRA

Chargé de R. & D. en e-Learning (ICADEMIE) & Doctorant en SIC (I3m)
Ce contenu a été publié dans Ressources pédagogiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.