Icademie background
  • Publié le 02/04/2021
    par Marc Poncin

    CHRONIQUES EMPLOI-FORMATION | CHRONIQUES EMPLOI-FORMATION

    Alors le E-learning en 2021 ? (Episode 3) - Les ruptures du E-Learning

    Voilà un an que la formation à distance a le vent en poupe, mais quels sont les vrais constats à tirer de l'efficacité de cette méthode d'apprentissage ?

    Chronique Emploi - Formation : Chapitre 23

    La formation à distance faite de ressources mises à disposition d’un apprenant, libre de composer son parcours lui-même, est appelée à se restructurer.

    Quels constats ?

    Les parcours pédagogiques composés de ressources « waouh » couteuses et d’outils aussi magiques les uns que les autres sont réinterrogés par l’efficience pédagogique.

    L’apprentissage solitaire, bien que donnant beaucoup de souplesse et de liberté est, lui aussi, de plus en plus interpelé par l’efficacité de la formation et le retour sur les attentes.

    Les ruptures du e-learning

    Ces constats annoncent les différentes ruptures qui impactent la formation digitale.

    La rupture juridique :

    Le décret des "faisceaux de preuves" datant pourtant de 2015 et indiquant la manière de rendre compte de la bonne fin d’un distanciel arrive seulement à maturation, après bien des débats sur la manière de l’appréhender. Certes, il a été quelque peu assoupli en 2018, mais il s’est fortement révélé au début du premier confinement. Il était si peu connu que l’état s’est empressé de créer un "certificat de réalisation" lors de ce confinement de mars 2020.

    Mais cela ne change en rien les preuves à apporter en cas de contrôle et nous voyons bien aujourd’hui à quel point ce décret impacte la construction pédagogique d’une formation qui doit être plus guidée et plus accompagnée.

    Dans le même temps la mise en place de Qualiopi ne fait que renforcer ces exigences nouvelles dans la construction d’une progression pédagogique à distance, pour garantir au mieux la bonne fin d’une formation.

    La rupture économique :

    Le souci grandissant d’optimisation des budgets, ainsi que la recherche accrue de ROI sur les formations viennent également agir de plus en plus sur la construction pédagogique du distanciel.

    L’attente des clients en matière de résultats, de preuves des compétences acquises, pousse également vers des parcours beaucoup plus encadrés pour rompre la solitude de l’apprenant et le conduire à la réussite.

    Par ailleurs, coté organismes de formation, la production plus massive de formation à distance a révélé une réflexion peu présente jusqu’à maintenant, celle du coût de revient d’un parcours de formation. La folie des effets visuels et des outils se heurte à la rentabilité des ressources produites et le mot frugalité est de plus en plus utilisé dans les services pédagogiques.

    C’est donc désormais un rapport coût/efficacité pédagogique que les concepteurs doivent prendre en compte dans leur réflexion, sans que des ressources plus simplistes ne trahissent la bonne atteinte des objectifs.

    La rupture pédagogique :

    L’effet confinement et une certaine généralisation de la formation à distance a donné l’opportunité de mieux comprendre que des outils et des ressources ne se suffisent pas à eux-mêmes. Encore une poussée supplémentaire pour des progressions pédagogiques variées, avec un véritable tutorat intégré au parcours et non optionnel ou facultatif.

    Alors face à tout cela pourquoi parler de formations plus guidées et plus encadrées. Tout simplement parce que les modèles originels du E-learning ont toujours privilégié la souplesse et la liberté de gérer sa formation comme on l’entends.

    Dans ce modèle, la construction pédagogique est aussi plus simple, en mettant l’ensemble des ressources à disposition du candidat, joint aux objectifs et timing d’évaluation. Mais cette organisation pédagogique est adaptée à des personnes très autonomes, ce qui provoque aussi pour une partie des abandons de parcours, comme les anciens cours par correspondance.

    Le contexte change lorsque la formation s’adresse à un public plus jeune avec des capacités d’autoformation moins développées, comme pour le suivi d’un diplôme en apprentissage. Dans le même temps les employeurs exigent, de plus en plus, une preuve des moyens mis en place pour conduire l’apprenant à la réussite.

    Mais un autre contexte influence aussi un nouveau modèle de construction, bien que se déroulant avec des personnes très autonomes. C’est le cadre de la commande d’une entreprise qui souhaite un résultat précis de compétences attendues dans un délai défini, pour une mise en œuvre effective dans l’emploi. Cela suppose également de construire une progression pédagogique très guidée et bien encadrée à distance.

    Alors qu’entendons-nous exactement par formation à distance guidée et encadrée ?

    C’est ce que je vous propose de parcourir dans l’épisode 4.

    Mais en attendant n’hésitez pas à revenir vers moi pour tous débats.

Articles similaires

Derniers articles parus

Formez vous facilement depuis chez vous avec Icademie

Découvrez nos formations

Suivez Icademie sur les réseaux sociaux

Abonnez vous à la newsletter du blog

Chaque mois, recevez 1 newsletter avec nos meilleurs articles

Cette adresse électronique est déjà enregistrée

Merci, votre adresse électronique a bien été enregistrée.


Comment Financer votre Formation ?

  • Cette formation est éligible à votre Compte Personnel de Formation (CPF).

  • Demandez un complément de financement à Pôle Emploi : que vous soyez demandeur(se) d'emploi, salarié(e) ou indépendant(e).

  • Vous avez moins de 30 ans ? Passez par l'alternance notre partenaire Talentis Horizon, vous aidera, gratuitement, à trouver une Entreprise.

  • Prenez en charge vous-même le montant restant de votre formation et échelonnez les paiements sur 10 mois, sans frais supplémentaires