Icademie background
  • Publié le 14/05/2020
    par Marc Poncin

    CHRONIQUES EMPLOI-FORMATION

    Modalités de formation : De nouvelles tendances ?

    Au-delà de la situation de confinement qui a obligé un grand nombre de structures à mettre en place des actions de E-Learning de circonstance, une récente étude, menée avant le confinement, a révélé les nouvelles tendances de la formation. Parcourons ces

    Chronique Emploi-Formation : Chapitre XIV

    Plan de développement des compétences :

    Il y avait déjà une grande tendance à la flexibilité, au gain de temps et au rapport qualité-prix. Les responsables RH mettent en avant les formations courtes, en intra ou en e-learning.

    Les formations courtes ont le vent en poupe

    Le manque de temps disponible des salariés à former reste l’obstacle n°1 pour 50 % des RH face à leur objectif de renforcement en compétences.

    Un salarié passe en moyenne 2 jours en formation chaque année et il est difficile de faire plus dans la majorité des entreprises. Comme l’explique cette personne interrogée, du secteur des services à la personne : « il est difficile de planifier les formations dans la mesure où elles provoquent une absence. Si cette absence tombe au même moment que le congé maladie d’un autre agent, nous sommes obligés d’annuler la formation afin d’avoir le personnel nécessaire auprès de nos résidents. »

    Face à ce constat, les OF ont tout intérêt à proposer des sessions de formation assez courtes, de 0,5 à 2 jours, ainsi que de la FOAD (formation à distance). De plus, des formations courtes mais régulières (chaque année), présentent l’avantage de mettre le salarié en situation d’apprentissage continu, et ainsi de faire évoluer la culture d’apprentissage. En effet, dans certains secteurs, les RH peuvent se heurter à un désintérêt des salariés, voire des dirigeants, pour la formation et le développement de nouvelles compétences.

    La formation intra plébiscitée

    Gain de temps, salariés plus aisément mobilisables : la formation intra-entreprise reste la modalité privilégiée pour 62 % des personnes interrogées, alors que le e-learning prend la 2e position (41 %, contrairement à… 2 % dans l’enquête précédente), juste devant la formation inter (40 %).

    L’intra permet également de réaliser des économies d’échelle pour l’entreprise, atout non négligeable alors que les budgets formation n’augmentent pas et que la moitié des entreprises disposent pour ce poste de moins de 600 € par salarié et par an.

    Pour garder un bon ratio entre la durée, le coût et l’efficacité d’une formation, le blended learning pourrait être une solution gagnant-gagnant à mettre en avant auprès des entreprises.

    La montée en puissance du e-learning et de l’AFEST

    Développer la FOAD et l’AFEST est la priorité de près d’un RH/RF sur trois en 2020.

    Le e-learning répond à la double problématique des entreprises de toutes tailles : la contrainte temps et la contrainte budgétaire. En effet, son coût est bien moindre qu’un module en présentiel et elle est beaucoup plus rapide à suivre (pas de déplacement du salarié, morcellement possible…). Cette modalité s’adapte également aux organisations éclatées géographiquement et qui souhaitent délivrer un contenu harmonisé à tous les collaborateurs.

    De plus, l’e-learning se décline aujourd’hui en de nombreuses modalités permettant davantage d’implication des participants et de personnalisation du contenu.

    Parcours professionnalisants :

    Au-delà de ces parcours courts, demandeurs d’employabilités immédiates, le besoin de parcours qualifiants reste important, pour des recherches d’évolutions professionnelles. Mais la libéralisation de l’apprentissage est aussi venue amplifier cette demande. Là aussi le e-learning apporte de nouvelles réponses, notamment sur la demande de formation très souples, en entrées et sorties permanentes.

    Dans les deux cas, c’est la flexibilité qui est aujourd’hui le facteur déterminant des nouvelles modalités, pour les entreprises et les salariés.

    Pour consulter l'enquête dans son intégralité, n'hésitez pas à télécharger le document pdf en bas de page !

    DOCUMENTATION