Icademie background
  • Publié le 12/11/2020
    par Marc Poncin

    OBJECTIF REPRISE | CHRONIQUES EMPLOI-FORMATION | CHRONIQUES EMPLOI-FORMATION

    Formateur : un "métier en tension"​ = opportunité de se former, d’évoluer.

    Formez vous pour formez les autres !

    emploi formation

    Les formateurs ou animateurs de la formation continue font partie des "métiers en tension" selon le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, dans la liste transmise dernièrement aux partenaires sociaux. Cette liste, établie par la Dares et Pôle emploi, a permis d’identifier 75 métiers où le marché de l'emploi est favorable pour un recrutement et ceci dans 18 secteurs professionnels.

    Comment sont identifiés ces métiers en tension ?

    Leur repérage repose traditionnellement sur le calcul du ratio : de l'offres et de la demandes, issu des données collectées par Pôle emploi. Ainsi, un métier est dit en tension quand les offres d’emploi émises sur le marché du travail sont supérieures aux demandes exprimées par les personnes cherchant à s’insérer, ou que l’écart entre les deux est faible.

    Il y a plusieurs notions abordées lorsqu’on travaille sur les besoins en recrutement des entreprises : le recensement des intentions d’embauche déclarées par les employeurs ; la comptabilisation des embauches effectivement réalisées ; le décompte des offres déposées à Pôle emploi ; l’estimation des emplois vacants, et la mesure des difficultés de recrutement telles que les employeurs le ressentent. 

    Pour chaque métier de sa liste, le ministère identifie neuf critères pouvant caractériser le métier ou expliquer des tensions dans les recrutements. Chaque critère se voit attribuer une note de 1 à 5 pour identifier l’ampleur (ou non) du problème.

    Critères retenus pour les formateurs

    Les formateurs ont un effectif moyen de 122 367 emplois salariés sur la période 2011-2019, les principales difficultés identifiées concernent le "degré de tension" dans ces métiers en 2019 et le niveau de recrutement (deux critères notés 4/5).

    Le "manque de main-d’œuvre disponible" (qui identifie le nombre de personnes voulant trouver un emploi dans le secteur concerné) et la "non-durabilité de l’emploi" (établie en fonction du taux de recours aux contrats courts ou à temps partiel) sont également identifiés comme des problèmes pour les métiers de formateurs (notés 3/5).

    L’inadéquation géographique" (lien entre les répartitions départementales des offres d’emploi et des demandes d’emploi) est notée 2/5.

    Le lien emploi-formation (alimentation du marché de l’emploi par la formation initiale, 1/5)

    Les "conditions de travail contraignantes" (1/5).

     

    Donc une opportunité de se former

    De nombreuses formations existent, plus ou moins longues, mais nous citerons une de celles qui fait le plus référence : Formateur Professionnel d'Adultes qui est un titre Professionnel du Ministère de l'Emploi, inscrit au RNCP et reconnu par l'État.

    Cette formation peut être suivie sur un an en parallèle d’une activité professionnelle.

    Programme et objectifs

    Bloc 1 - Préparer et animer des actions de formation collectives en intégrant des environnements numériques

    • Inscrire ses actes professionnels dans le cadre réglementaire et dans une démarche de responsabilité sociale, environnementale et professionnelle.
    • Animer un temps de formation collectif en présence ou à distance.
    • Concevoir le scénario pédagogique d’une séquence de formation intégrant différentes modalités pédagogiques.
    • Élaborer la progression pédagogique d’une action de formation à partir d’une demande.
    • Concevoir les activités d’apprentissage et les ressources pédagogiques d’une séquence en prenant en compte l’environnement numérique.
    • Évaluer les acquis de formation des apprenants.
    • Maintenir son niveau d’expertise et de performance en tant que formateur et professionnel dans sa spécialité.

    Bloc 2 - Construire des parcours individualisés et accompagner les apprenants

    • Accompagner les apprenants dans la consolidation de leur projet professionnel.
    • Former et accompagner les apprenants dans des parcours individualisés.
    • Concevoir l’ingénierie et les outils d’individualisation des parcours en utilisant les technologies numériques.
    • Accueillir les apprenants en formation et coconstruire leurs parcours.
    • Remédier aux difficultés individuelles d’apprentissage.
    • Analyser ses pratiques professionnelles.

    + Stage ou alternance obligatoire de 50 jours par an minimum (sauf professionnel en poste dans le métier).

    Pour plus d’informations sur cette formation, cliquer ici.