Icademie background
  • Publié le 29/11/2019 - 13h18
    par Marc Poncin

    CHRONIQUES EMPLOI-FORMATION

    Mesurez votre attractivité des compétences

    Chronique Emploi Formation IV HD

    Face aux pénuries de compétences et aux emplois non pourvus durablement, il convient pour une entreprise, de mettre tout en œuvre pour pouvoir maintenir et amplifier sa capacité de production.

    Mais il est vrai, que ces difficultés de recrutements récurrentes peuvent sembler parfois un peu désespérantes. Ce contexte demande aujourd’hui des réflexions RH, plus stratégiques, portant notamment en premier lieu sur les éléments d’attractivité.

    Il faut dire, que quel que soit la taille de l’entreprise ou son secteur d’activité, elle peut être confrontée à cela. Ce n’est donc pas nécessairement à cause d’un de ces deux paramètres que le recruteur ne trouve pas « chaussure à son pied ». Certes l’image de marque de certains secteurs d’activité peut jouer en leur défaveur, mais nous observons que certaines entreprises mettent en œuvre des compensations, des avantages qui peuvent rehausser ce déficit d’image.

    C’est pourquoi, il faut peut-être simplement prendre un peu de temps, pour analyser un certain nombre de paramètres qui composent « l’attirance employeur », sans pour autant faire de grands discours sur le marketing RH. Cette démarche marketing est certes importante, mais pas nécessairement à la portée du temps et du budget de toutes les entreprises.

    L’objectif de notre article est de donner les questions essentielles à se poser, pour construire une offre d’emploi contenant les arguments qui peuvent « faire mouche » dans cette recherche de compétences. Les salariés selon leur âge, leur expérience, leurs ambitions sont sensibles à des choses très différentes et ne placent pas toujours uniquement le salaire en première position.

    Pour certains, l’environnement et la réputation de l’ambiance de travail peuvent faire pencher la balance. Pour d’autres, les avantages sociaux, le rythme de travail seront plus importants. Certains, pour choisir, porteront aussi une grande attention, aux possibilités d’évolution et à la formation qui pourra leur être apportée. Sur ce point particulier, dans certains domaines très techniques, nous voyons des sociétés afficher leur taux de dépense formation, pour montrer aux futurs recrutés que leur employabilité sera bien entretenue.

    Pour mener cette réflexion, nous mettons à votre disposition une matrice simple qui vous aidera à vous positionner face à vos concurrents recruteurs. Pour la remplir avec recul et objectivité, il peut être intéressant de poser la question à plusieurs salariés actuels, anciens et plus jeunes : « qu’est ce qui vous plait le plus chez nous ? Qu’est ce qui vous a donné envie de venir et qu’est ce qui vous donne envie de rester ? » Pour libérer la parole, cette enquête peut être menée sous forme de questionnaire confidentiel à déposer dans une urne.

    Les réponses, pourrons vous apparaitre soit un peu négative ou positivement surprenantes ? Mais abordées avec pragmatisme, elles seront toujours une aide pour comprendre vos forces et faiblesses, afin d’attirer et fidéliser davantage. Enfin pour vous comparer, il faudra également observer les sources externes, les offres concurrentes du bassin pour savoir qui sont les principaux employeurs à la recherche de mêmes profils et décrypter leurs arguments.

    Une fois remplie, il convient de l’analyser pour mettre en avant ses forces ou agir sur ses pistes de progrès ? Certes, les conclusions de cette argumentation ne sont pas non-plus un « coup de baguette magique », mais sans cette mise en avant d’avantages plus globaux, c’est encore moins facile. Il faudra ensuite communiquer le plus largement possible, pour amplifier l’audience potentielle…

    Alors essayons !