Icademie background
  • Publié le 27/07/2022
    par Service communication

    CONSEILS

    Reconversion professionnelle : pourquoi et quand franchir le pas ?

    La reconversion professionnelle

    Reconversion professionnelle : Franchir le pas !

    Ce concept répond au besoin d'évoluer dans un nouvel environnement qui correspond davantage à ses aspirations personnelles. Voilà pourquoi il ne s'agit pas de quitter brutalement sur un coup de tête son métier. La décision doit être mûrement réfléchie et un bon accompagnement s'impose pour réussir l'évolution.

    En dépit des opportunités qu'elle présente, cette démarche suscite pourtant des doutes auprès de certains. C'est l'intérêt de démystifier les préjugés envers cette décision souvent qualifiée d'audacieuse. D'ailleurs dans le fait, les Français sont nombreux à vouloir tenter l'expérience selon de nombreuses études réalisées.

    Alors la bonne nouvelle pour ceux qui en doutent c'est qu'il n'y a pas d'âge requis pour la reconversion professionnelle. Vous pouvez changer de métier à 30 ans, à 40 ans, à 50 ans et même au-delà. Il s'agit d'une expérience qui prime la volonté de changer et d'évoluer quand le besoin se fait ressentir. Lassitude et mal-être au travail, envie d'indépendance ou encore licenciement sont autant de raisons qui peuvent motiver ce changement.

     

    Se reconvertir ou changer d'entreprise ?

    Si vous voulez faire évoluer votre carrière dans le même secteur, le changement d'entreprise peut être la solution. Il s'agit d'une démarche souvent engagée en vue de gagner en compétence. Comme le processus n'engage pas non plus d'un changement de cap professionnel, vous pouvez aspirer à un salaire plus élevé en changeant d'entreprise.

    Les personnes qui choisissent ce processus se disent d'ailleurs se sentir bien dans leur environnement de travail. Le besoin de changement ici répond donc à une aspiration plus élevée à différents niveaux, entre autres au niveau salaire. Voilà pourquoi la décision de changer n'implique pas souvent une période de réflexion assez longue.

    La reconversion en revanche est le fruit d'une introspection engagée volontairement par l'individu. Ici, on parle d'un besoin d'évoluer dans un nouvel horizon propice pour son épanouissement professionnel et professionnel. Effectivement, être dans un métier « toxique » peut être néfaste pour n'importe quel travailleur. Exercer son métier dans un climat nocif et sous tensions permanentes nuit à la productivité.

     

    Besoin d'un accompagment dans votre reconversion ?

    Être contacté(e)

     

    Comment préparer alors votre reconversion sur le plan professionnel ?

    Il est important de connaître les étapes auxquelles il faut passer pour réussir sa reconversion professionnelle. Effectivement, une réorientation professionnelle mal organisée peut virer très vite au cauchemar. C'est une démarche semée d'embûches et la moindre erreur se paie au comptant.

    Même dans la rédaction de votre lettre de motivation reconversion professionnelle, il faut faire preuve d'agilité. Vous devez savoir impressionner le recruteur. Évitez de voguer sur le terrain de l'incertitude dans votre demande en ne sachant justifier votre envie de changer de carrière. Dans le cadre d'une demande d'emploi, il est important d'insister sur le fait que le changement est le fruit d'une décision mûrement réfléchie.

    En outre, bénéficier d'un accompagnement d'experts est nécessaire pour réussir une réorientation dans le cadre professionnel. Cela relève même de la prudence quand on évolue dans un domaine où la durée de carrière est relativement courte. L'objectif étant de faciliter la transition grâce à des formation reconversion professionnelle permettant à la personne reconvertie de trouver sa voie. L'exemple typique dans ce cas est l'accompagnement proposé par l'Association des Joueur(se)s Professionnel(le)s de Handball (AJPH). Ce dernier accompagne en effet les joueurs professionnels de handball dans le cadre d'une reconversion.

     

    Quid des solutions de financement pour une reconversion professionnelle

    Le CPF ou Compte Personnel de Formation constitue une solution intéressante pour financer une orientation de carrière. Ce dispositif offre aux salariés la possibilité de suivre une formation reconversion professionnelle. Le demandeur d'emploi peut également financer ses initiatives de formation avec le montant de son compte CPF. Pour le cas du salarié, celui-ci continue à percevoir sa rémunération durant la formation financée avec le CPF.

    Le CPF est tout à fait adapté dans le cadre d'une reconversion professionnelle quand on est en CDI. Il offre au salarié la possibilité de cumuler des droits à la formation pendant leur carrière. L'objectif dans ce cas étant de suivre une formation qualifiante permet à celui-ci d'évoluer dans un nouveau domaine.

    Les demandeurs d'emploi quant à eux peuvent se tourner vers la Préparation Opérationnelle à l'Emploi Individuelle ou POEI. Cette aide permet au bénéficiaire de suivre une formation en vue d'acquérir les compétences nécessaires pour un nouvel emploi. Faites tout de même attention, car cette aide n'est uniquement valable que si l'entreprise en question a déposé son offre auprès de Pôle Emploi.

    La Chèque formation reconversion professionnelle est également une solution de financement envisageable. Elle concerne en principe un titre professionnel ou une formation professionnelle sanctionnée par un diplôme. Les deux doivent évidemment être éligibles au CPF ou enregistrés auprès du Répertoire national des certifications.

     

    Avez-vous pensé à Icademie pour votre reconversion professionnelle ?

     

    Si vous faites partie des 9 Français sur 10 qui voudraient changer de profession, ne négligez pas l'importance de vous former. Cela vous évite d'avoir à supporter une reconversion subie ou mal préparée.

    Effectivement, changer de métier peut être un processus long d'où la nécessité d'une bonne préparation. À défaut, vous risquez de tomber dans les pièges classiques de la reconversion. Ils sont d'ailleurs assez nombreux, incluant la déception liée à un manque de connaissance du métier envisagé.

    L'erreur de certains concerne également la formation elle-même. Parfois, certains choisissent de se former dans un domaine qui, finalement, ne les enchante pas vraiment. Résultat, ils perdent du temps précieux et de l'argent avec la déception assurée à coup sûr. C'est pourquoi il est préférable de se tourner vers un organisme qui propose un grand choix de formations comme Icademie. C'est comme cela que vous pouvez garantir une reconversion professionnelle accomplie.

    Expert dans son domaine, cet organisme accuse un taux de réussite s'élevant à 80 %. Ses formations sont actuellement soutenues par 250 formateurs qualifiés. Alors, n'hésitez pas à vous renseigner sur les formations proposées par ce précurseur de l'E-learning. Vous y trouverez à coup sûr la formation adaptée qui répond à vos nouvelles aspirations dans le milieu du travail.

Vous ne savez pas comment vous y prendre pour ouvrir votre compte CPF ? Pour que votre formation e-learning soit couronnée de succès ? Réussissez tout ce que vous entreprenez...

Articles similaires

Derniers articles parus

Formez vous facilement depuis chez vous avec Icademie

Découvrez nos formations

Suivez Icademie sur les réseaux sociaux

Abonnez vous à la newsletter du blog

Chaque mois, recevez 1 newsletter avec nos meilleurs articles

Cette adresse électronique est déjà enregistrée

Merci, votre adresse électronique a bien été enregistrée.


Comment Financer votre Formation ?

  • Nos formations sont majoritairement éligibles à votre Compte Personnel de Formation (CPF).*

 

  • Demandez un complément de financement à Pôle Emploi : que vous soyez demandeur(se) d'emploi, salarié(e) ou indépendant(e).

 

  • Vous avez moins de 30 ans ? Passez par l'alternance notre partenaire Talentis Horizon, vous aidera, gratuitement, à trouver une Entreprise.

 

  • Si vous souhaitez prendre en charge le montant de votre formation, échelonnez les paiements sur 10 mois, sans frais supplémentaires

    *Cette information doit être confirmée avec nos conseillèr(e)s.