Icademie background
  • Publié le 19/10/2021

    CONSEILS | CHRONIQUES EMPLOI-FORMATION

    Reprendre ses études ? Oui, mais comment faire ?

    Par où commencer ? Comment financer sa formation ? Quelles sont les aides ?

    Cahier études

    Vous souhaitez changer de voie, évoluer professionnellement ? Mais, vous ne savez pas par où commencer pour reprendre vos études ! Les solutions ne manquent pas, encore faut-il les connaître ! Peu importe votre situation, les options sont nombreuses. 

    Découvrez dans cet article, notre guide ultime de A à Z ! 

    🎓Reprendre ses études, mais par où commencer ?

    Pourquoi reprendre ses études ?

    Chaque année, de nombreuses personnes choisissent de reprendre des études pour 4 principales raisons. Il en existe évidemment d’autres, qui tiennent à la situation professionnelle de chacun.
     

    1. Se former pour évoluer professionnellement

    Après quelques années d’expérience, il arrive que la perspective d’une évolution professionnelle vous amène à suivre une formation. Cette dernière vous permettra à la fois de développer vos compétences et d’obtenir un diplôme ou une certification professionnelle.

    2. Reprendre des études en vue d'une reconversion professionnelle

    Pour les adultes qui souhaitent se reconvertir et changer de carrière professionnelle, une reprise d’études est souvent indispensable.

    3. Retrouver un emploi

    Les demandeurs d’emploi peuvent se lancer dans une formation diplômante ou qualifiante pour renforcer leur employabilité et retrouver une activité professionnelle. Les périodes de chômage sont aussi l’occasion de reprendre le cours de ses études.

     4. Se remettre à niveau

    Certains domaines, comme le marketing et la communication par exemple, ont connu de telles évolutions ces dernières années, que les savoirs acquis sur les bancs de votre école, il y a 5 ou 10 ans peuvent déjà être en partie obsolètes. Dans ce cas, la formation professionnelle ou des cours de perfectionnement vous aideront à « rester dans l'air du temps »

    📚Savoir où vous en êtes !

    Le bilan de compétences

    Le bilan de compétences est un outil efficace pour vous aider à dessiner votre projet professionnel et à reprendre vos études. Cette démarche vous permettra de dresser une liste de tout ce que vous avez acquis jusque-là. Ce bilan repose en grande partie sur vos compétences et vos connaissances professionnelles.

    Concernant les compétences que vous avez acquises, l’une des ressources possibles est la VAE. Par la validation des acquis d’expérience, vous décrochez un diplôme sans suivre des cours présentiels ou magistraux. 

    🤔Quelles formations pour reprendre ses études ?

    Vous avez déjà travaillé, dans différents domaines, différentes entreprises ou secteurs d’activités ?

    Il n’est pas nécessaire d’avoir un niveau de diplôme pour accéder à certaine formation. Votre expérience professionnelle peut suffire.

    Si vous avez déjà travaillé entre 2 à 5 ans dans le domaine de la formation, vous pouvez par exemple prétendre à une formation Bac+2, Bac +3 ou encore Bac+5 !

    La Formation en ligne 

    La formation en ligne est bon compromis pour une reprise d’études, elle vous permettra de travailler à votre rythme et où vous voulez tout en poursuivant votre activité professionnelle avec à la clé un diplôme reconnu.  Les formations en e-learning sont perçues comme les plus flexibles (79%) et pratiques (71%), selon l’étude Opinionway.

    Chez Icademie, nous vous proposons +95 diplômes et certifications reconnues du BAC à BAC +5 éligibles avec votre CPF,  sur les secteurs du tertiaire. (RH, marketing, informatique, webdesign) réalisable en 100% à distance.

    DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS

       "À ceux qui osent, rien n'est impossible" Matthew Gregory Lewis  

    💸Comment financer sa reprise d'études ? 

    #1 : Votre Compte Personnel de Formation (CPF)

    En premier lieu, regardez les droits acquis sur votre Compte personnel de formation (CPF). Le CPF ou Compte Personnel de Formation est un dispositif de l’État destiné à tous les actifs ayant ou ayant eu une activité professionnelle, en d'autres termes, c’est un droit à la formation. Il permet de financer des formations qualifiantes ou diplômantes.

    Depuis l’entrée en vigueur en 2019 de la « loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel », le CPF est alimenté en euros et non plus en heures. Il suffit de se connecter à votre compte pour connaître le montant disponible pour vous former.

    #2 – Si vous êtes salarié : le Plan de formation de votre employeur

    Vous êtes salarié en CDD ou en CDI, votre entreprise peut financer votre formation en partie ou en intégralité. Renseignez-vous auprès de la direction ou de votre Organisme paritaire collecteur agréé (OPCO) pour connaître les modalités du Plan de formation de votre employeur.

    # 3 – Si vous êtes demandeur d’emploi : Pôle emploi

    Vous êtes à la recherche d’un emploi, vos frais de formation seront remboursés dans la limite de vos droits à indemnisation. Si votre formation est validée par Pôle emploi, vous bénéficierez alors de l’Aide au retour à l’emploi formation (AREF). 

    3 tips pour vos démarches auprès de Pôle emploi :

    • Choisissez une formation incluse dans la liste officielle ;
    • Anticipez vos dépenses, car l’aide est versée après le paiement des échéances ;
    • Optez pour une formation qui ne dépasse pas votre période de droits au chômage. Si c’est impossible, vous pouvez obtenir une Rémunération de fin de formation (RFF) ou une Allocation spécifique de solidarité (ASS). Toutefois, tous les profils ne sont pas éligibles.

    Certains coûts restent parfois à votre charge après déduction des aides Pôle emploi.

    #4 : Les aides régionales

    Les régions peuvent vous accompagner dans le financement de votre formation. Pour cela, faîtes une demande d’Aide individuelle régionale vers l’emploi (AIRE) et choisissez un cursus figurant dans la liste des formations certifiantes éligibles.

    #5 : L'alternance 

    Vous avez entre 16 et 30 ans ? Le contrat d'apprentissage peut être une solution pour financer votre reprise d'études !

    Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail écrit à durée limitée (CDL) ou à durée indéterminée (CDI) entre un salarié et un employeur. Il permet à l'apprenti de suivre une formation en alternance, de détenir un statut de salarié et d'être rémunéré. 

    Il existe également un autre option de financement : le contrat de professionnalisation, ce dernier s'effectue aussi en alternance alternant périodes de formation et périodes en entreprise sous statut salarié. Ce contrat concerne des jeunes de 16 à 25 ans révolus désirant compléter leur formation initiale ou des demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus, ou des bénéficiaires du RSA, de l'ASS ou de l'AAH ou encore des personnes ayant bénéficié d'un CUI.

    Désormais vous avez toutes les cartes en main pour vous lancer dans la reprise de vos études ! 

    JE ME LANCE

Formez-vous aux métiers des Ressources Humaines

Découvrez nos formations pour devenir :
- Gestionnaire de Paie
- Assistant(e) Ressources Humaines
- Manager des Ressources Humaines
- Chargé(e) de Recrutement

Et bien d'autres encore en cliquant ci-dessous

Nos Formations

Articles similaires

Derniers articles parus

Formez vous facilement depuis chez vous avec Icademie

Découvrez nos formations

Suivez Icademie sur les réseaux sociaux

Abonnez vous à la newsletter du blog

Chaque mois, recevez 1 newsletter avec nos meilleurs articles

Cette adresse électronique est déjà enregistrée

Merci, votre adresse électronique a bien été enregistrée.


Comment Financer votre Formation ?

  • Nos formations sont majoritairement éligibles à votre Compte Personnel de Formation (CPF).*

  • Demandez un complément de financement à Pôle Emploi : que vous soyez demandeur(se) d'emploi, salarié(e) ou indépendant(e).

  • Vous avez moins de 30 ans ? Passez par l'alternance notre partenaire Talentis Horizon, vous aidera, gratuitement, à trouver une Entreprise.

  • Prenez en charge vous-même le montant restant de votre formation et échelonnez les paiements sur 10 mois, sans frais supplémentaires

    *Cette information doit être confirmée avec nos conseillèr(e)s.