Icademie background
  • Publié le 03/09/2020
    par Agathe Peaudeau

    INTERVIEWS

    Parcours d'une future alternante - Témoignage

    Claire, future apprenante Icademie, partage son parcours, ses motivations et ses conseils, dans sa démarche de recherche d'une alternance. Un témoignage enrichissant et inspirant.

    interview

    Claire a bien voulu se laisser prendre au jeu des questions / réponses

    Quels étaient votre profil et votre parcours avant d'intégrer Icademie ?

    La vie m’a offert un parcours très atypique et semé d’embuches. À 15 ans, j’ai intégré un lycée professionnel pour découvrir le monde du travail par le biais de l’alternance.

    Entre temps, les médecins m’ont diagnostiqué une très forte perte d’audition avec acouphènes. Un réel handicap social et professionnel. Ce n’est que bien plus tard que l'on me propose un appareillage. La renaissance !! 

    Depuis, j’ai enchainé les déménagements et les petits boulots pour m’en sortir financièrement. Je n’avais jamais encore envisagé de projet professionnel avant aujourd’hui grâce à une vraie remise en question et un suivi de Cap Emploi.

    Aujourd’hui, j’ai créé un réseau immense de personnes tellement différentes, je me passionne pour les relations humaines et je prends plaisir à mettre en contact chacun dans le but de collaborer de manière constructive. J’ai fait de ma faiblesse une force. Il me reste tellement à apprendre, c’est pour ça que j’ai décidé de continuer à me former.

    Pourquoi avoir choisi Icademie ?

    Le choix d’une école est un exercice aussi compliqué que celui de la recherche d’emploi. Réunir mes critères e-learning et alternance n’a pas été facile.

    Icademie m’a prouvé son professionnalisme par les interactions que j’ai eu avec les différents membres de l’équipe dès le début de mon projet. L’Ecole véhicule une belle image de marque sur les réseaux ou elle est très active.

    Le gros plus de cet organisme c’est l’équipe de Talentis Horizon. Une filiale qui m’aide dans la recherche de mon entreprise d’accueil pour l’alternance. Et si cela ne suffisait pas, Icademie est en partenariat avec le centre de formation Neo-sphere pour proposer des parcours adaptés aux niveaux des apprenants ainsi qu’une nouvelle alliance avec Mycityschool pour proposer une pré-rentrée postbac axée sur la recherche d’alternance.

    Avoir autant de partenaires, cela prouve que l’école est en plein développement et œuvre pour la réussite de ses apprenants.

    Pourquoi avoir choisi le domaine des RH ?

    Je suis quelqu’un qui a été et qui restera très polyvalente. Je me suis essayée à plusieurs métiers, je prends conscience de mes aptitudes personnelles, les fameux Soft Skills.

    Un bilan d’orientation m’aurait permis de me rendre compte plus rapidement que j’avais une véritable aisance dans les relations humaines et que je pouvais les développer dans ce métier.

    Cette polyvalence et ces années d’expérience en alternance m’ont permises de développer des compétences dans le domaine des procédures de recrutement mais aussi un réel intérêt pour l'administratif.

    Aujourd’hui, je peux prétendre aider de futurs alternants dans leurs recherches autant que de permettre à une entreprise de trouver la personne qui réponds à ses besoins, et ce grâce au Bachelor RH.

    J’ai encore beaucoup à apprendre. Cette analyse reste subjective et intuitive. 

    Pourquoi avoir privilégié un mode d'enseignement à distance ? Quelles sont vos motivations ?

    Après avoir réussi un BEP secrétariat à distance, il m’a semblé naturel de continuer dans la voix de l’e-learning qui a beaucoup évolué entre temps. Cette méthode pédagogique me permet de travailler à mon rythme, sans avoir à me soucier de la fatigue qu’entrainent les trajets répétés dans un organisme de formation et permet de me concentrer sur la formation.

    Je peux également proposer à mon futur employeur une flexibilité dans les jours d’alternance, un avantage dans la négociation des modalités du contrat.

    Comment organisez-vous vos recherches d’une alternance ?

    J’ai réalisé ma recherche un peu à la manière d’une campagne marketing.

    1. Faire le point sur la situation.

    Comprendre exactement ce que l'on veut faire, réaliser une étude de marché pour connaitre les opportunités du secteur et ses spécificités pour ensuite définir comment se « vendre ».

    2. Faire une veille active sur les modalités de l’alternance et de la formation professionnelle : aides de l’État, termes du contrat… autant de détails qui sont très utiles lorsqu’un recruteur n’a jamais pris d’alternant. Talentis Horizon et Icademie sont également présents pour répondre aux entreprises.

    3. Création des supports de communication et de mon CV. 

    Réalisation de supports visuels attractifs et originaux, des présentations personnalisées, des vidéos, ou d’autres montages innovants qui vont attirer l’attention des recruteurs. Il faut être à l’aise avec tous ces éléments.

    4. Développer mon réseau.

    Dans un premier temps, vérifier les informations visibles me concernant sur internet. Il suffit de taper votre nom dans google pour vous rendre compte de votre image sur la toile.

    J'ai découvert et pris en main le réseau professionnel n°1 : LinkedIn.

    Création du compte, mise à jour du profil, intégration des compétences. Votre profil c’est votre vitrine, elle doit être attrayante. 
    J'ai ciblé les chefs d’entreprise et DRH dans les secteurs recherchés.
    Tout s’enchaine très vite. À chaque demande acceptée j’envoie un message de remerciement, j’informe de ma situation de recherche d’alternance et propose une collaboration. Travail long et fastidieux mais qui paye.

    5. Candidater.

    J'ai transmis mon CV à plusieurs entreprises intéressées par les publications postées sur mon profil. Les personnes qui n’ont pas de besoin contribuent à ma communication en partageant mon CV et en me recommandant à leur réseau. Un véritable effet boule de neige.

    Régulièrement, je mets mes supports à jour. Je change la forme de mon CV, je créée d’autres supports, je reste en veille active ! J'utilise la messagerie de LinkedIn pour continuer d’informer mes relations sur mon parcours.

    Quels supports utilisez-vous ?

    Essentiellement LinkedIn, à 90%.

    Un peu Twitter pour renvoyer sur mes post de LinkedIn et toucher plus d’auditeurs.

    Quelques groupes Facebook où il m’arrive de partager des expériences.

    Des logiciels et applications qui donnent de l’originalité à mes créations : Canvas, Kizoa, Gimp, Fonts…

    Les sites comme Monster, Pôle Emploi, PacaJob, JobInTree…pour mettre à jour mes données et voir s’il y a de nouvelles offres.

    Où peut on vous retrouver sur les réseaux sociaux ?

    Je suis très active sur LinkedIn, sur mon profil Claire Mangin. Et retrouvez moi également sur Twitter @ClaireM_pro.