Icademie background
  • Publié le 20/04/2021

    INFORMATIONS PRATIQUES | CONSEILS | CHRONIQUES EMPLOI-FORMATION | BLOG ( RUBR. GÉNÉRALE )

    La validation des acquis (VAE) : comment faire valoir ses acquis et son expérience ?

    La meilleure sauvegarde contre le chômage, c’est la qualification ! Depuis quelques années, l’expérience gagnée peut vous permettre d’acquérir des certifications.

    La validation des acquis (VAE) : comment faire valoir ses acquis et son expérience ?

    La meilleure sauvegarde contre le chômage, c’est la qualification ! Depuis quelques années, l’expérience gagnée peut vous permettre d’acquérir des certifications. 

    C’est une nouvelle voie pour sécuriser et stabiliser son parcours professionnel.
    Son nom ? La VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience. 

    En d’autres termes : Si vous n’avez pas fait d’études ou eu de diplômes, mais que vous avez travaillé un certain nombre d’années et acquis de l’expérience, cette dernière peut se transformer en diplôme (en partie ou en totalité) ! 

    Qu'est-ce que la validation des acquis ?

    Signification de VAE 

    Nous entendons de plus en plus cet acronyme. Ces trois lettres désignent la Validation des Acquis de l’Expérience. 

    Définition de la VAE

    C’est une démarche qui permet d’aboutir à la valorisation de son parcours professionnel avec l’obtention d’une certification correspondant à ses compétences. 

    Au lieu de commencer par le diplôme, et après d’acquérir l’expérience, nous faisons l’inverse. Les compétences acquises avec le temps peuvent donner lieu à un diplôme.

    Le travail est donc reconnu comme un vecteur qui produit des compétences. 

    Une seule condition à remplir pour pouvoir entamer une démarche de VAE : justifier d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée.

    Quels que soient : la nationalité, le niveau de formation ou l’âge, tout le monde peut prétendre à la VAE. 

    Remarque : la VAE ne signifie ni convertir automatiquement l’expérience en certification ni s’engager dans de la formation.

    Concrètement, elle permet de valider des compétences à travers un référentiel de formation défini en fonction de l’expérience pratique que la personne a eu afin d’attester de ces compétences.

    Exemple : un ouvrier dans le bâtiment qui, au fil des années a dirigé des chantiers, peut obtenir à travers la VAE une certification sur la maîtrise d’ouvrages. 

    Autre exemple : un développeur web qui a appris son métier “sur le tas” (car il n’existait pas de formations ciblées au moment où il a suivi sa formation initiale) pourra ainsi faire reconnaître son savoir-faire avec un diplôme.

    La VAE s’applique à tous les secteurs professionnels et tous les niveaux de diplômes.

    Précisons enfin qu’un diplôme obtenu en VAE a exactement la même valeur que ceux acquis en formation. 

     

    Autre remarque : toute expérience peut être valorisée, qu’elle soit professionnelle ou qu’elle ait été développée dans un cadre extraprofessionnel.

    Définition de la validation des acquis professionnels ou VAP

    Il existe une autre validation des acquis : il s’agit de la VAP.

    Cette démarche permet d’accéder à une formation pour laquelle le candidat n’a pas le diplôme requis, en faisant valider une expérience professionnelle ou personnelle. 

    Elle nécessite de constituer un dossier, qui sera validé par un jury et qui donnera accès à la formation souhaitée. 

    Ce dossier est constitué d’un CV, des diplômes obtenus et d’une lettre de motivation. Il peut aussi requérir un ou plusieurs entretiens.

    Qui peut prétendre à une VAE ?

    • Les salariés
    • Les demandeurs d’emploi
    • Les travailleurs indépendants

    La VAE s’adresse à toute personne qui dispose d’une expérience et qui souhaite la faire reconnaître. 

    Pourquoi faire une validation des acquis ?

    Il existe de nombreuses raisons pour entamer une VAE. Elle va permettre :

    • d’obtenir une certification
    • de mettre en adéquation sa certification avec son niveau de responsabilités
    • de valider son expérience pour soi-même et pour les autres
    • d'obtenir une reconnaissance de ses compétences
    • d’avoir la certification requise pour accéder à une formation d’un niveau supérieur ou participer à un concours
    • de postuler à des offres pour lesquelles on n’avait pas de diplôme 
    • d’évoluer dans sa vie professionnelle en obtenant une rémunération supérieure et/ou une promotion
    • de sécuriser son emploi
    • d’acquérir le diplôme quelquefois exigé pour créer son entreprise (comme un salarié qui a besoin d’un brevet professionnel pour ouvrir son propre salon de coiffure)
    • d’accéder à des emplois durables (avec des contrats sur des durées plus longues et à temps plein)

    La VAE constitue une organisation plus individualisée de votre projet professionnel. Le candidat n’a pas besoin d’assurer un temps de présence en formation. La VAE se fait de chez soi, à son rythme.

    Enfin, cette démarche a également comme avantage de développer sa confiance en soi. On s’exerce à parler de soi et à défendre son projet devant un jury. La validation des acquis permet de se sentir plus légitime dans sa profession.

    Comment obtenir une validation des acquis de l’expérience ?

    1/ Définir son projet 

    On commence par réfléchir sur son parcours et faire un bilan. Quel est l’objectif de notre démarche et de cette VAE ?

    2/ Se renseigner

    Une fois que l’on a mieux cerné son projet, il faut se rendre sur le site de France Compétences qui répertorie toutes les certifications existantes. 

    Ou bien sur Mon Compte Formation, site qui permet à la fois d'utiliser votre Compte Personnel de Formation (CPF) et de voir les formations qui vous intéressent.

    Dans la barre de recherche, vous pouvez effectuer une recherche par domaine professionnel ou par mot clé comme “marketing”, “infirmier”, “comptabilité”, etc. 

    Vous pouvez aussi faire une recherche par niveau.

    Rappelons que :

    • le niveau 3 équivaut au BEP ou CAP
    • le niveau 4 équivaut au BAC
    • le niveau 5 équivaut au BTS / Bac+2
    • le niveau 6 équivaut à la licence / Bac +3 / Bac +4
    • le niveau 7 équivaut au master / Bac +5

    3/ Identifier un diplôme qui correspond à ses compétences

    Bien choisir sa formation et son organisme d'enseignement est primordiale dans une VAE. Vous choisissez l'organisme notamment en fonction du catalogue de formation qu'il propose, mais ce n'est pas le seul point de contrôle à vérifier. Pour bien choisir votre future école nous vous conseillons de consulter les points suivants : 

    • La reconnaissance de l'organisme :  consulter les avis et les anciens témoignages, les certifications acquises par l'établissement, etc.  
    • La reconnaissance de la formation : est ce que la formation est reconnue par l'État ? Est-ce que le diplôme est un titre RNCP, une Licence ou un Master ? Vous pouvez tout vérifier sur francecompetences.fr/. 
    • Le programme : Comparez votre expérience acquise avec les compétences délivrées à l'issue de la formation, vérifiez les logiciels que la formation propose d'étudier, etc.
    • Le cadre pédagogique : les modalités, moyens pédagogiques et méthodes d’encadrement : sous quelles formes sont proposés les contenus ? Comment les cours sont-ils planifiés ? Est-ce que l’organisme de formation propose un tutorat ? Est-ce que des échanges réguliers avec des formateurs expérimentés sont proposés ?

    De manière générale, le contexte d’apprentissage doit répondre aux contraintes personnelles et professionnelles de chacun. C’est aussi ce qui vous permettra de vérifier que vous avez sélectionné le diplôme qui correspond à vos compétences.

    Par exemple, pour une licence en ressources humaines, le référentiel indique qu’il faut avoir mis en œuvre le plan de développement des compétences d’une entreprise. Il faudra donc que vous ayez mené cette action dans votre parcours professionnel.

    4/ Déposer le livret 1 VAE

    Il s’agit d’un livret à compléter qui va permettre de s’assurer de sa recevabilité à la formation souhaitée. C’est une sorte de CV détaillé qui regroupe les éléments de preuve correspondant à votre expérience de 1 an dans le domaine choisi.

    5/ Obtenir les aides financières pour sa VAE

    Il est désormais possible de faire financer la VAE avec le Compte Personnel de Formation (CPF).

    Il est également possible obtenir une aide financière auprès de son entreprise, d'un opérateur de compétences (OPCO) ou même du conseil régional.

    La VAE peut également être prise en charge par Pôle emploi pour les demandeurs d’emploi. 

    6/ Préparer la validation — Livret 2 VAE

    Après avoir obtenu un financement, il est alors temps de rédiger le livret 2 (avec l’aide d’un conseiller). Celui-ci accompagne le candidat tout au long de son parcours. C’est une sorte de mémoire qui reprend toutes les activités énoncées dans le référentiel du diplôme.

    C’est l’essentiel de la démarche et elle dure en moyenne une dizaine de mois.

    7/ L'évaluation finale

    Le candidat va enfin présenter son projet à un jury. Il y a 3 sessions organisées chaque année. C’est à l’issue de la présentation que le jury émet un avis sur l’obtention de la certification.

    Découvrez notre émission spécialement dédiée à la VAE

    Qui contacter pour la validation des acquis ?

    Voici une série de liens utiles :

    Avant de vous lancer, vous avez la possibilité de bénéficier gratuitement de l'accompagnement d'un conseiller VAE au sein d'un point relais conseil (PRC).

    Le site de France Compétences qui répertorie toutes les certifications existantes en France.

    Pour les demandeurs d’emploi, Pôle emploi accueille et informe les demandeurs d’emploi sur la VAE mais peut aussi la financer et organiser des ateliers.

    Enfin, vous pouvez contacter nos équipes et consulter l’offre de formation d’Icademie.

    Vous pouvez écouter notre émission où que vous soyez, en podcast !

Formez-vous aux métiers des Affaires et du Management

Découvrez nos formations pour devenir :
- Responsable Marketing & Ingénierie des affaires
- Responsable Innovation & Management
- Chargé(e) de Stratégie Commerciale
- Responsable d'Etablissement Touristique

Et bien d'autres encore en cliquant ci-dessous

Nos Formations

Articles similaires

Derniers articles parus

Formez vous facilement depuis chez vous avec Icademie

Découvrez nos formations

Suivez Icademie sur les réseaux sociaux

Abonnez vous à la newsletter du blog

Chaque mois, recevez 1 newsletter avec nos meilleurs articles

Cette adresse électronique est déjà enregistrée

Merci, votre adresse électronique a bien été enregistrée.


Comment Financer votre Formation ?

  • Nos formations sont majoritairement éligibles à votre Compte Personnel de Formation (CPF).*

  • Demandez un complément de financement à Pôle Emploi : que vous soyez demandeur(se) d'emploi, salarié(e) ou indépendant(e).

  • Vous avez moins de 30 ans ? Passez par l'alternance notre partenaire Talentis Horizon, vous aidera, gratuitement, à trouver une Entreprise.

  • Prenez en charge vous-même le montant restant de votre formation et échelonnez les paiements sur 10 mois, sans frais supplémentaires

    *Cette information doit être confirmée avec nos conseillèr(e)s.