Icademie background

Les informations à connaitre sur le métier de négociateur immobilier

Publié le 12/09/2022
par Service communication

CHRONIQUES EMPLOI-FORMATION

Négociateur immobilier

Cet expert représente l'interlocuteur clé à qui il faut s'adresser lors d'une transaction immobilière. Il assure le rôle d'intermédiaire entre les potentiels acheteurs et le propriétaire. Un tel poste exige une grande polyvalence et une aisance dans l'organisation. Le métier présente de nombreux défis à relever. Comment devenir négociateur dans le secteur de l'immobilier ? Quelles sont les qualités requises pour exercer le métier ? Quels types de formation suivre pour travailler dans ce domaine ? Éléments de réponses.

 

En quoi consiste ce travail ?

Le parc immobilier français recense près de 35 millions de biens. Cette richesse représente une aubaine pour les professionnels dans ce secteur. Parmi les principaux acteurs de la profession, le négociateur immobilier fait partie des plus indispensables. Il est souvent associé à un agent immobilier. Cette confusion s'explique par la ressemblance de leurs attributions.

Cet expert s'assure du bon déroulement d'une transaction immobilière. Cela commence dès la prospection de clients à la promotion des biens. Pour s'acquitter de ces différentes tâches, il doit avoir des connaissances solides dans plusieurs domaines :

- juridique ;

- marché de l'immobilier ;

- spécificités géographiques de la région.

Ainsi, ce métier ne s'improvise pas et demande des études poussées. Avant d'exercer ce travail, vous devez avoir des compétences spécifiques et suivre des formations en immobilier. Néanmoins, ce métier s'adresse à tous les profils qui viennent de différents secteurs. Il convient aussi à une reconversion professionnelle. Un agent immobilier peut également approfondir ses compétences afin de devenir négociateur.

 

Un métier qui exige des compétences variées

Un négociateur dans le secteur de l'immobilier reste avant tout un expert polyvalent qui maitrise de nombreux domaines.

 

La dimension humaine

La qualité de vendeur est essentielle pour réussir dans ce métier. Vous allez partir à la rencontre des clients, les convaincre, les accompagner dans leur projet personnel. En tant qu'intermédiaire, il est généralement mandaté par un propriétaire ou une agence afin de trouver l'acheteur idéal. Cette mission implique les tâches suivantes :

- La diffusion de l'annonce dans les différents canaux de communication.

- La sélection minutieuse des potentiels acheteurs.

- La prise en compte des exigences de son mandataire dans la sélection des acquéreurs.

 

négociateur immobilier

 

Une bonne connaissance du domaine juridique

Une transaction immobilière implique forcément des documents juridiques. Le propriétaire doit préparer un dossier irréprochable pour vendre son bien rapidement. Les acheteurs doivent également passer par plusieurs étapes administratives. Le négociateur possède une bonne connaissance des documents légaux, des diagnostics obligatoires ou des permis de construire.

 

La question technique

Ce professionnel connait parfaitement le contexte du marché immobilier dans sa région. Il sait identifier les atouts et les faiblesses de la zone géographique. En tenant compte de ce contexte, il peut proposer des solutions adaptées aux contraintes de l'acquéreur.

 

Les principales missions de cet expert

La première mission de ce négociateur consiste à trouver des mandats de vente. Cette étape est la plus difficile face à la forte concurrence dans son domaine d'activité. Lorsqu'il trouve un mandat de vente, il s'assure de mettre en valeur le bien via les canaux de communication classiques comme le site internet, les réseaux sociaux ou les annonces.

Une fois le bien mis sur le marché, le négociateur reçoit de nombreuses offres. Ce dernier rencontre alors les acquéreurs potentiels et entame les négociations. Grâce à ses connaissances dans le domaine juridique, il doit préparer un dossier solide pour le bien immobilier. Ce dossier comprend les permis et les diagnostics indispensables.

Lorsque le compromis de vente est signé, le négociateur poursuit sa mission jusqu'à la signature de l'acte de vente. En même temps, il joue le rôle de conseiller auprès des acquéreurs et des vendeurs.

Le salaire du négociateur immobilier dépend de plusieurs facteurs. En début de carrière, il tourne autour de 19 000 euros par an. Avec l'expérience, ce chiffre peut augmenter jusqu'à 60 000 euros par an. En fin de carrière, un négociateur peut même toucher un salaire brut de 105 000 euros par an.

 

Comment devenir négociateur dans le secteur de l'immobilier ?

Si vous désirez exercer en tant qu'indépendant, le métier ne demande pas de diplômes. Ainsi, une personne qui n'a pas suivi de formations ou d'études universitaires peut travailler dans ce domaine. Cependant, il doit disposer des documents suivants :

- Une demande d'habilitation auprès de la CCI.

- Un document CERFA 15315*01.

- Une carte professionnelle.

- Une assurance RC Pro.

- Une inscription au Registre spécial des agents commerciaux (RSAC).

Lorsqu'il est en possession de ces documents, il peut se lancer dans ce métier. Néanmoins, il a besoin d'avoir un mandat pour négocier pour le compte d'un client.

 

 

Quels diplômes avoir pour devenir négociateur dans l'immobilier ?

Même si le métier n'exige pas de diplôme spécifique, les clients sont méticuleux et ne font pas confiance facilement. Ils s'attardent sur des détails, comme les compétences et les qualifications du négociateur, avant de l'engager. Un parcours diplômant révèle souvent un niveau de professionnalisme plus important.

C'est pourquoi la détention d'un diplôme vous garantit de trouver rapidement des clients ou de vous faire engager par une agence.

 

Après le bac

Vous pouvez suivre une formation directement après l'obtention de votre bac. Les centres de formation comme Icademie vous permettent d'obtenir un bachelor immobilier après trois années d'études.

Vous validez déjà votre premier diplôme en tant que négociateur technico commercial après deux ans de formation, soit l'équivalent de Niveau 5 chez l'institution. Vous terminez votre année après 460 heures de cours.

La troisième année comporte près de 600 heures de cours où vous allez apprendre une langue vivante ainsi que vous attarder sur la gestion de l'information et les techniques professionnelles. À l'issue de ces trois années d'études, vous validez un diplôme Bac+3 relatif à responsable d'affaires en immobilier.

 

Comment accéder à la formation ?

Pour être admis à ce cursus, aucun diplôme n'est requis. Néanmoins, un niveau bac serait un atout pour votre candidature. Le candidat doit également maitriser les outils bureautiques et les différents logiciels nécessaires pour pratiquer ce métier. L'admission se fait par sélection de dossiers. Ensuite, les candidatures retenues passent par un entretien auprès du service pédagogique.

Le bachelor immobilier ouvre la porte à plusieurs métiers de l'immobilier tels que :

- Négociateur ;

- Administrateur de bien ;

- Conseiller commercial ;

- Responsable commercial ;

- Promoteur immobilier ;

- Responsables d'affaires en immobilier.